2

EDF a utilisé des crozets pour consolider des barrages savoyards

RoselendLa stupéfaction est totale à Hauteluce, en Savoie. Une association a fait des relevés sur le barrage de la Girotte, situé juste au-dessus du village, et les résultats sont sans appel : lors des travaux de rénovation, le voûtes de béton ont été consolidées avec des crozets, ces célèbres pâtes alimentaires carrées.

« Quand nous avons lu les résultats du labo, nous sommes tombés du télésiège », explique Gérard Binuet, le président de l’association de sauvegarde du Crozet à quatre angles (ASCQA). « Les fissures qui avaient entraîné le lancement d’une campagne de rénovation en 2006 ont toutes été comblées avec des crozets », poursuit-il. Sonnée, l’association ne s’est pas arrêtée là pour autant : elle a lancé une campagne de relevés sur d’autres ouvrages d’EDF. Le barrage de Roselend, non loin du cormet du même nom devenu un haut lieu du Tour de France, a lui aussi été rénové de la même façon.

L’usine Croix de Savoie salue l’initiative

Mis au pied du mur, EDF a tenu une conférence de presse en urgence. « Nous reconnaissons que des crozets ont été utilisés pour consolider certains barrages de Savoie », a concédé Julien Areval, porte-parole du groupe, tout en justifiant les choix des ingénieurs. « Lorsqu’elle est en contact avec l’eau, cette matière gonfle légèrement et devient plus solide que le béton, deux caractéristiques qui nous ont convaincu », a-t-il ajouté, avant d’inviter les journalistes à déguster une pleine assiette de crozets au Beaufort, pour constater par eux-mêmes l’effet bloquant.

Sollicitée, l’entreprise chambérienne Croix de Savoie, qui aurait fourni les matières premières, s’est contentée de saluer l’initiative d’EDF : « Si les crozets bouchent des trous pour trouver de nouveaux débouchés, c’est dans notre intérêt », précise-t-elle dans un communiqué. Des recherches seraient en cours pour utiliser des crozets comme isolant pour les réacteurs des centrales nucléaires.

Photo par versgui, sous licence Creative commons by-sa 3.0.

le tavernier

Je savais pas faire grand chose, alors je suis devenu journaliste. Et à force de boire tous les jours au bureau pour oublier le déclin de la presse papier, j'ai décidé de créer France Boire.

2 Comments

  1. J’ai vu qu’ils en mettent aussi dans le vin « crozet rmitage » pour donner les saveurs du bon terroir. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *